loader image
jeudi 16 septembre 2021

L’expression – contrairement à ce que l’on pourrait croire – ne fait pas directement référence au lépidoptère. Utilisée en cas de presse, c’est par là peut-être, qu’on pourrait remonter à son origine (avec au moins deux acceptions du mot presse).

Paris années 1930. Des journalistes du Canard enchaîné avaient leurs habitudes au Café du Cadran, où officiait un serveur qui se nommait monsieur Papillon. Interpellé de toutes parts pour les commandes, ce dernier avait coutume de distribuer des « Minute ! J’arrive ! » à la volée. Amusés par l’idiotisme du loufiat, les journalistes du célèbre canard, se seraient alors emparé de la répartie en y remplaçant le verbe par le nom de son instigateur.

Il est possible toutefois, qu’eux-même eussent ainsi resservi une citation du chansonnier et écrivain français Louis Armand Aristide Bruand (1851-1925). Entre 1889 et 1895, son œuvre est publiée en trois volumes titrés Dans la rue, où l’on trouve l’expression « Minute, Papillon ! » pour la première fois.

Par ailleurs, la métaphore du papillon qui butine et virevolte très vite d’une fleur à l’autre convient à la locution. « Minute papillon ! Pas trop vite ! Moins de presse ! Ne te hâte pas si vite ! ».

Papillon  –  Papillonner  –  Papillonnage/Papillonnement

L’animation de cette page est directement inspirée du script écrit par Kévin Levron sur .